Vous êtes ici : Accueil > Établissements > Activités

Service social de l’enfance des Hauts de Seine

Activités

En Assistance Educative en Milieu Ouvert (A.E.M.O.)

Pourquoi intervenons-nous en AEMO

Notre service, comme la famille, a reçu un jugement provenant du Tribunal pour Enfants ordonnant une mesure d’Assistance Educative en Milieu Ouvert- A.E.M.O.
Le juge a pris cette décision, suite au recueil d’informations préoccupantes ou à la demande de la famille, en application de la loi, parce que la santé, la sécurité, les conditions d’éducation ou de développement de l’enfant semblent menacées.
Il nous demande de rencontrer, et de mener une intervention, auprès de l’enfant et de sa famille, pour qu’ensemble des réponses aux difficultés ou questions qui se posent soient cherchées et trouvées.


Qui intervient ?

La mesure d’A.E.M.O. ordonnée par le juge est confiée par le directeur du service à une équipe, composée de plusieurs professionnels : éducateurs spécialisés, assistants sociaux, technicien de l’intervention sociale et familiale, psychologue, psychiatre, secrétaire, qui travaillent sous la responsabilité d’un chef de service. Dans cette équipe, un travailleur social référent sera désigné pour conduire cette intervention. Il est formé pour intervenir auprès d’enfants et d’adolescents qui vivent des difficultés et pour aider les parents dans les questions concernant leurs enfants.

Après les premiers rendez-vous, nous vous adresserons le Document Individualisé de Prise En Charge où sera écrit le projet de travail concernant l’enfant désigne par la mesure.
Ce projet sera revu après une réunion de l’équipe et un partage de nos réflexions avec la famille pour devenir le projet personnalisé d’intervention.

En fonction du projet proposé et de l’évolution de la situation, d’autres membres de l’équipe pourront être amenés à intervenir : psychiatre, psychologue, travailleuse familiale, ….

Nous proposerons, si nécessaire, des activités éducatives pour l’enfant ou des rencontres avec d’autres parents.

Nous sommes amenés à travailler en lien avec le milieu de vie de l’enfant (école, loisirs, santé, …) et les services qui peuvent intervenir auprès de la famille.

Les parents en sont tenus informés.

Un mois avant la fin de la mesure, nous transmettrons un rapport au juge et un rapport circonstancié au Président du Conseil Général sur l’évolution de la situation de l’enfant.

Nous informons la famille de leurs contenus.

Puis, le juge vous convoque en audience, où le service est présent, et décide, après avoir entendu chacun, de la poursuite ou de l’arrêt de notre intervention.

A l’issue de la mesure, une enquête de satisfaction vous sera adressée.

 

En Investigation : (Enquêtes Sociales et Investigation et Orientation Educative)

 

En Enquêtes Sociales

Notre service, comme la famille, a reçu un document provenant du Tribunal pour Enfants ordonnant une enquête sociale. Le Juge des Enfants avant de prendre une décision de protection de l’enfance, demande des éléments sur les conditions de vie de l’enfant et sur son environnement.

Qui intervient ?

L’enquête sociale ordonnée par le juge des enfants est confiée par le directeur du service à un travailleur social sous la responsabilité du chef de service.

Comment intervenons-nous ?

Le travailleur social proposera différents entretiens au service et à domicile, avec toute la famille, les parents ensemble et séparément, avec l’enfant, à un rythme et des horaires compatibles avec les disponibilités de la famille et de l’enfant.

Le travailleur social peut être amené à contacter et/ou rencontrer différents services (Services départementaux de la Protection Maternelle et Infantile, crèche, écoles, Centre Médico-PsychoPédagogique …) qui connaissent la famille, dans le but de recueillir des informations utiles pour l’évaluation de la situation. La famille est informée des contacts pris.

Au terme de l’intervention qui ne peut excéder 4 mois, l’ensemble des éléments recueillis fait l’objet d’échanges avec le chef de service. C’est le moyen de garantir une réflexion commune quant à l’analyse des orientations proposées dans un rapport écrit par le travailleur social que le service transmet au juge des Enfants. Les éléments contenus dans dans le rapport sont communiqués à la famille.

 

En Investigation et Orientation Educative

Pourquoi intervenons-nous ?

Notre service, comme la famille, a reçu un document, provenant du Tribunal pour Enfants, ordonnant une I.O.E. (Investigation et Orientation Educative).Le Juge des Enfants avant de prendre une décision de protection de l’enfance, demande une évaluation pluridisciplinaire à propos :

  • d’un éventuel danger concernant l’enfant,
  • des conditions de vie et d’éducation de l’enfant,
  • des possibilités de changement que les parents peuvent mettre en œuvre pour une évolution favorable

Et de lui faire des propositions d’action à envisager pour assurer la protection de l’enfant

Qui intervient ?

La mesure ordonnée par le juge des enfants est confiée par le directeur du service à une équipe, composée de plusieurs professionnels : éducateurs spécialisés, assistants sociaux, psychologue, psychiatre, secrétaire, qui travaillent sous la responsabilité d’un chef de service. Dans cette équipe, un travailleur social référent et un psychologue sont désignés pour conduire cette investigation.

Le médecin psychiatre est présent à chaque réunion de synthèse et peut être amené à rencontrer un parent ou un enfant pour apporter un éclairage spécifique permettant de mieux comprendre la situation de danger.