Vous êtes ici : Accueil > Présentation > Mission

Mission

Aujourd’hui, l’Association Olga SPITZER a une mission de service public qu’elle exerce au sein des dispositifs de protection de l’enfance et de lutte contre l’exclusion, et ce dans le cadre des textes juridiques et administratifs en vigueur. Conformément à ses statuts (J.O. du 08/11/96), l’Association concourt à :

  • la protection des enfants, des adolescents et des jeunes majeurs, qu’ils soient en danger dans leur milieu ou qu’ils présentent des difficultés d’ordre psychologique,
  • la réinsertion de ces jeunes dans leurs familles et dans leur environnement : structures scolaires – sociales – professionnelles – de loisirs…

par :

  • des actions de prévention,
  • des actions de médiation,
  • des missions d’investigation et d’évaluation,
  • des interventions éducatives et sociales,
  • des suivis et prises en charge médico-psychologiques.

Elle contribue à la recherche et à la mise en place de mesures nouvelles de protection et de prise en charge de la jeunesse.

La protection de l’enfance, dans le cadre de la loi du 5 mars 2007

Administrative, par :

  • des mandats d’évaluation,
  • des aides éducatives à domicile (AED),
  • des actions collectives.

Le financement est assuré par les conseils généraux.

Judiciaire, par :

  • l’exercice de mesures d’assistance éducative en milieu ouvert, financées par les Conseils généraux : Paris, Hauts-de-Seine, Essonne, Val-de-Marne,
  • des mesures d’investigation éducative, financées par le Ministère de la justice.
  • des mesures de réparation pénales, financées par le Ministère de la Justice.

L’éducation spécialisée et le soin

La loi du 11 février 2005 constitue le texte de base permettant une prise en charge en internat, externat, ou service de soins, d’enfants et adolescents présentant des troubles du comportement qui rendent nécessaire la mise en œuvre de moyens thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques.

Les conditions techniques d’autorisation des établissements et des services sont définies par les annexes XXIV (décret du 27 octobre 1989) et par le décret sur les I.T.E.P.

Les établissements sont contrôlés par l'Agence Régionale de Santé et financés par la Sécurité Sociale.

Des enfants et adolescents peuvent, d’autre part, bénéficier de prise en charge en ambulatoire dans nos centres médico-psychopédagogiques (C.M.P.P.) agréés au titre de l’annexe XXXII ; le financement étant également assuré par la Sécurité Sociale.

L’Association Olga SPITZER comporte actuellement  21 établissements et services, un Comité Central d'Entreprise, cinq Comités d'Entreprise et autant de CHSCT au sein desquels siègent les instances représentatives du personnel.